0

Sorti En 2013, Finding Vivian Maier Est un documentaire sur la quête de John Maloof: pourquoi réaliser plus de 100 000 clichés et ne pas les diffuser ? Tout commence lors d’une vente aux enchères, nous sommes à Chicago et John souhaite faire l’acquisition de photos pour un livre qu’il écrit. Le lot remporté est un carton rempli de négatifs, ceux de Vivian Maier… pour 400$

Il parvient à racheter le reste des lots vendus aux enchère puis diffuse quelques photos sur son blog. Il fait quelques recherches sur Vivian Maier et trouve un garde meuble lui ayant appartenu. Des cartons empilés du sol au plafond, un box plein à craquer, au milieu des journaux, coupures de presse, vêtements et chaussures, Maloof trouve 100 000 négatifs, 700 pellicules couleurs non développées, 2000 pellicules noir et blanc non développées 3000 tirages papier ainsi qu’une centaine de films vidéos et interviews. De quoi promouvoir l’oeuvre de Vivian. Il se rapproche du MoMA Museum pour l’aider à traiter toutes ces photos, le musée refuse. C’est alors qu’il décide de la faire découvrir au grand public par lui même et organise une exposition au Centre Culturel de Chicago.

Née en 1926, Vivian Maier, franco-américaine était nounou, l’on retrouve les enfants qu’elle gardait sur ses clichés. Certain d’entre eux témoignent dans le documentaire. Il a été aisé de mettre un visage sur son nom, d’innombrables selfies on été trouvés parmis les négatifs. C’est la photo de rue qui passionne Vivian, les villes de Chicago, New-York, Los Angeles sont ses terrains de jeu, elle a un goût prononcé pour les quartiers malfamés, les laissés pour compte. Des photos prises en France, dans le Champsaur et Gap ont également été trouvées. C’est là que John Maloof retrouvera une partie de la famille de Vivian Maier. Elle a passé toute sa vie à photographier par passion, dans le plus grand secret. Elle est décédée en 2009 à l’age de 83 ans.

Malgrès de nombreuses expositions, une infime partie de son travail a jusqu’alors été présenté au publique. Il existe plusieurs collections, celle de John Maloof, mais aussi celle de Ron Slattery (2000 tirages). Pour indication un tirage effectué de son vivant a atteint le prix de 8000$. La valeur de son œuvre est estimée à 1 million de dollars. Mais alors, Vivian Maier a t-elle un héritier ? Il semblerai que oui, Francis Baille, dont le père était le grand-oncle de Vivian Maier. Une procédure est en court pour faire reconnaitre Monsieur Baille comme seul et unique héritier (4 mai 2016 – lapresse.ca). L’exploitation de l’œuvre de Vivian Maier était gelée depuis la recherche de son héritier par la juridiction de Chicago.

Lorsque j’ai vu pour la première fois ce film, j’ai eu le sentiment de découvrir le trésor de Malouf à ses côtés, s’était très excitant et jubilatoire tellement l’œuvre de Vivian Maier est de qualité. Au fur et à mesure de l’avancée des recherches l’ont vois la personnalité de Vivian Maier se dessiner. Le film a été réalisé par John Maloof et Charlie Siskel, il a été nommé pour l’Oscar du meilleur documentaire en 2015.

A la recherche de Vivian Maier, disponible en DVD.

Sites – www.vivianmaier.comwww.findingvivianmaier.com – www.artsy.net – Independent.co.uk

Wow look at this!

This is an optional, highly
customizable off canvas area.

About Salient

The Castle
Unit 345
2500 Castle Dr
Manhattan, NY

T: +216 (0)40 3629 4753
E: hello@themenectar.com

0
0